Pacte mondial sur les migrations

 

Pacte de Marrakech

Pacte mondial sur les migrations

 
PRINCIPES
 

L’idée principale du pacte est de promouvoir « des migrations sûres, ordonnées et régulières ».

Le texte indique ainsi qu’il faut « créer des conditions favorables qui permettent à tous les migrants d’enrichir nos sociétés grâce à leurs capacités humaines, économiques et sociales ». Il souligne le fait que: les États doivent porter secours aux migrants empruntant des itinéraires dangereux.

L’objectif 17 du pacte précise que les États s’engagent « à éliminer toutes les formes de discrimination et à condamner et combattre les expressions, les manifestations et les actes de racisme, de discrimination raciale, de violence et de xénophobie visant tous les migrants », notamment par des « campagnes de sensibilisation » du public. Il invite également les États signataires à« sensibiliser et informer les professionnels des médias sur les questions migratoires et la terminologie adaptée » et à « cesser d’allouer des fonds publics ou d’apporter un soutien matériel aux médias qui propagent systématiquement l’intolérance, la xénophobie, le racisme et les autres formes de discrimination envers les migrants »…

Le texte prévoit que les « prestataires de soins de santé […] fassent cas des spécificités culturelles [des migrants] dans le cadre de leur pratique », d’« allou[er] aux établissements […] fréquentés par une forte proportion d’enfants migrants des ressources destinées à financer des activités d’intégration », la « reconnaissance mutuelle des diplômes étrangers [pour] […] une harmonisation à l’échelle mondiale »

#

CONTROVERSE

                Cet accord n’est pas, pour l’instant,  contraignant  et n’impose à aucun pays d’appliquer l’accord même signé . Mais il doit être considéré plus comme une feuille de route philosophiquement  importante et comme une “standardisation, une banalisation et une acceptation” des flux migratoires offrant ainsi  aux migrants une position supérieure à celle des nationaux  qui , très souvent, sont déconsidérés et déclassés dans des contextes économiques compliqués comme , par exemple, en France.

Décidé par l’ONU et d’inspiration droit de “l’hommiste”, progressiste universaliste qui considère que le monde doit être sans frontière et de ce fait  aider, privilégier et permettre à quelques  250 millions de migrants, ainsi qu’à leurs familles,  de s’installer librement dans le pays occidentaux  de leur choix.  

Ce texte de 25 pages a été  préparée en juillet 2018 avec un accord de principe de 191 pays . Depuis de nombreux pays occidentaux, et pas des moindres comme les Etats Unis, la chine ou la Russie ,  ont déclaré ne pas signer l’accord  final  à Marrakech les 10 et 11 décembre de cette année.

L’Autriche,la Chine, la Russie , l’Australie, la Bulgarie, la Croatie, les États-Unis, Israël, la Hongrie, la Pologne, la Serbie, la Slovaquie et la Suisse ne signeront pas le pacte, ainsi que la République tchèque qui a déclarée qu’il ne signera surement pas le texte.

Vous trouverez le  texte final   en cliquant sur l’image suivante:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pacte_mondial_sur_les_migrations

Les pays qui ne signeront pas le pacte de Marrakech

✔Etat unis ✔Hongrie ✔Australie ✔Bulgarie ✔Pologne ✔Estonie ✔République tchèque ✔Croatie ✔Slovénie ✔Slovaquie ✔Russie ✔Chine ✔Japon ✔Belgique ✔Danemark ✔Italie

Laisser un commentaire