Les mairies de Paris

Évaluez ce post

Les mairies de Paris : Découvrez quels sont les maires des 20 arrondissements de Paris et le mode d’élection du ou de la maire de Paris.

Hidalgo

Anne Hidalgo

Maire de Paris élue en 2014.

Madame Hidalgo a été élue maire de Paris en ayant perdu les élections dans son arrondissement, le quinzième, face à monsieur Philippe Goujon représentant de l’union de la droite et du centre. Sublime exemple des combinaisons et des magouilles politiciennes. Il parait évident qu’un candidat ou candidate non élu(e) comme maire de secteur ne devrait pas pouvoir devenir maire de Paris ou d’une autre grande ville ayants le même mode de scrutin . Il y  a vingt prétendant élus, n’est ce pas suffisant de trouver parmi ces vingts personnes celle qui pourra prendre la fonction en toute compétence..?

La courbe suivant parle d’elle même. La dette de Paris à explosée depuis l’arrivée de la gauche à la mairie de Paris et particulièrement depuis l’élection de madame Hidalgo. C’est surtout le lancement de différents programmes de logements sociaux qui a augmenté la dette de Paris de façon inquiétante. Paris est devenue une ville chère et sale, perpétuellement encombrée par de multiples chantiers qui ne se terminent jamais, plus de 450 en ce moment. Une circulation impossible. Sans compter le terrorisme permanent envers les automobilistes parisiens. Un personnel communal, 59 000 personnes en comptant le CCAS soit une pour 43 habitants l(le double des grandes capitales européennes),  pléthorique et travaillant peu , entre 29 et 33,8 H par semaine.

Prime illégales et indues, formations couteuse, congés supplémentaires pour de multiples raisons familiales ou autres, absentéisme entre 11 et 13 % . Attribution de logement sociaux au personnels de la mairie pour un cout de 450 millions d’euros, versement de 300 millions d’euros par an à des associations dont certaines sont à “l’étranger” et dont beaucoup sont sans intérêt pour les Parisiens. Paris est devenue l’exemple d’une mauvaise gestion comme la gauche y excelle partout ou elle passe .

« La ville n’a pas réellement mené de politique de maîtrise de ses dépenses de personnel » commente la Cour régionale des comptes. Le cabinet de la maire compte 236 personnes, le service de communication, 417. Il y a 7 directeurs généraux, 5 secrétaires généraux, 26 directeurs, 37 sous-directeurs, 22 chefs de services techniques. Cette pléthore de cadres de haut niveau explique qu’en 2014 le salaire moyen des 10% des agents les mieux payés atteignait 4.662 euros par mois. Les gros des effectifs se comptent dans les agents d’entretien des écoles (11.446), les crèches (8.564), la propreté (7.441) et les espaces verts (3.166).

Si l’on regarde les derniers sondages , madame Hidalgo aurait de grandes chances d’être réélue .Ce qui serait un comble après un bilan aussi catastrophique de la maire de Paris et de la coalition de gauche actuellement aux commandes . La véritable question qui se pose est de savoir dans quel état se trouvera cette ville magnifique après cinq mandats écolo-socialo-communiste ?

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.