Le FN pourra t’il gagner: Le FN oui mais.

Vendredi 11 décembre 2016
Le FN oui mais…
Par Philippe Boyer.

 Le FN oui mais:

Dimanche, aura lieu le second tour des régionales, dans dix huit mois les présidentielles. Beaucoup de penser que Marine le Pen sera la prochaine présidente. J’en doute. Le FN a atteint le maximum de ce qu’il pouvat faire. Il pourra aller jusqu’a 30 % mais sûrement pas plus et ce ne sera pas suffisant pour gagner les présidentielles. Pourquoi ?: Tout simplement parce qu’il est le frein de sa propre progression.

L’erreur:

MLP a fait une énorme erreur stratégique en restant Front national. Elle pouvait se servir de celui ci comme d’un  tremplin pour se lancer mais quant elle a créé le mouvement bleu marine, elle aurait dû couper le cordon ombilical et abandonner le FN à son sort et à son père. Aujourd’hui elle a deux problèmes, le conflit avec JMLP qui se tasse mais qui est toujours latent et suspendu comme une épée de Damoclès. Mais  surtout l’image du front qui, pour ses ennemis est du pain béni. C’est l’image d’un parti construit, à tort ou à raison, sur des fondations rances faites d’un amalgame de fascisme, de pétainisme de nostalgiques de l’OAS, de racisme et d’antisémitisme souvent utilisé par son père dans ses déclarations à l’emporte-pièce qui lui ont toujours nui  et qui collent au parti comme du papier tue-mouche. Pour beaucoup de jeunes qui n’ont pas connu ces périodes de notre histoire, toutes ces notions sont lointaines et dépassées, d’ou le succès grandissant du FN auprès d’eux. Mais pour les générations précédentes cela reste plus difficile à évacuer.

 La forme et le fond:

Après la forme, il y a le fond. À force de vouloir ratisser large, le discours du front se brouille et devient inaudible pour beaucoup. Un certain nombre d’électeurs ne votent que par réaction, pour une image ou une personne sans se poser plus de question mais pour beaucoup d’autres le fond a de l’importance et c’est ce fond cohérent qui manque. Faire de la démagogie pour plaire au plus grand nombre est une arme à double tranchant. Aujourd’hui les Français sont moins perméables, mieux informés et beaucoup plus difficiles à manipuler qu’à d’autres périodes agitées.

Avancer:

Pour continuer d’avancer, il  devra se couper des vieilles lunes, montrer l’image d’un grand parti national moderne et progressiste, montrer une vrai volonté de changement et de réforme  avec un discours politique économique et social cohérent, rassembler autour d’un chef unique et charismatique qui entraînera ce mouvement dans une même et nouvelle dynamique. Ce qui fera sa force sera sa capacité à s’implanter au niveau local et sa capacité de gérer notre quotidien et surtout démontrer qu’il est possible de faire de la politique autrement. Le FN doit s’implanter dans le système pour le changer et non pas pour en profiter.
L’impatience risque d’être le troisième frein à l’avancée du FN.
Est il trop tôt pour changer, est il trop tard, la question est posée et devra être tranchée sûrement après les élection

Le FN, oui mais…

 

année 2018
année 2018, le calendrier des sports

coupe du monde
coupe du monde de russie 2018