Éditorial n° 1 du 2020/01/02: Une année qui commence mal.

Éditorial n° 1 du 2020/01/02: Une année qui commence mal.

Éditorial: Une année qui commence mal.

Les années 2020/2021 des années pourries :     

                         L’année 2021 sera t’elle une année aussi pourrie que 2020 ? On est en droit de le penser quand on voit les premières décisions prises par le gouvernement qui a cédé à la pression de quelques élus locaux en mal de notoriété et surtout qui ont peur, un jour ou l’autre, d’être accusés de négligence. L’année 2021 comme l’année 2020 risque d’être, elle aussi, l’année du parapluie.

Couvre feu à 18 heure :

                         Quand on regarde les chiffres fournis par les agences  de santé et GODES on voit une baisse générale des cas. Mais malgré tout il a été décidé d’amplifier le couvre feu et ce à compter d’aujourd’hui (2 janvier) à partir de 18 h pour quinze départements de l’est de la France. Sont concernés: les Vosges, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, la Nièvre, la Saône-et-Loire, la Meuse, les Ardennes, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort, le Doubs, le Jura, les Hautes-Alpes et les Alpes-Maritimes.

                       A compter du dimanche 10 janvier 8 autres départements seront concernés par le couvre feu à 18 h: Bas-Rhin et  Bouches-du-Rhône, le Haut-Rhin, l’Allier, le Vaucluse, le Cher, la Côte d’Or, les Alpes de Haute-Provence et à partir de mardi ce sera au tour du  Var et de la Drôme qui rejoindront les départements dont le couvre feu débutera à 18 h.

Il sera donc obligatoire de circuler avec une attestation qui reste la même que pour le couvre feu à 20 h.

  Une courbe en baisse  :                          

                         Si l’on prend l’exemple de la Meurthe et Moselle, qui est le département que je connais le mieux, les personnes en réanimation sont au nombre de 64 à ce jour, pour un département de 750 000 habitants, ce qui reste un très faible pourcentage de 0.008 % pour être précis. Mais surtout, ce qui est est étonnant, c’est que ce  chiffre ne bouge pratiquement  pas depuis plusieurs semaines. Si il avait eu une explosion des cas, comme on veut bien nous le faire croire, les services de réanimation auraient du être débordés à un moment ou à un autre mais on se rend compte que ce niveau  se maintient  ou est maintenu à un niveau “raisonnable”….

                                En regardant les chiffres de plus près, on peu observer que la courbe concernant la Meurthe et Moselle est revenue au niveau de la moyenne nationale qui elle  est sur une pente stable et même descendante et l’on voit très bien aussi qu’une baisse a été amorcée dés début décembre alors la question qui se pose est :” Pourquoi avoir durci le couvre feu”  et surtout en quoi une telle mesure pourrait être efficace pour lutter contre le virus..? Plutôt que d’ouvrir les espace afin que le public dans les magasins puissent garder une distance suffisant, on réduit le temps de sortie ce qui aura pour conséquence qu’un  plus grand nombre de personne va se retrouver entassé dans ces même espaces au même moment, des espaces qui se réduiront par définition.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

© Tous les droits sont réservés

Fait avec ❤ par Philippe Boyer

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.