Construire son site avec WordPress

construire-son-site-avec-wordpress

Construire-son-site-avec-wordpress : Première phase: L’installation.

Comment construire son site internet en trois ou quatre clics (…) avec l’aide de ce  magnifique CMS qui se nomme WordPress. Mais avant tout il faut:

 

construire-son-site-avec-wordpress avoir-une idéeUne idée :

Un site internet est un média , c’est à dire le moyen de faire passer un message, une idée, de montrer et d’expliquer. A peu de frais  vous avez  là un outil extraordinaire  pour vous adresser au monde entier. Bien sur cela ne va pas se faire en cinq minutes. C’est d’abord un travail technique  accessible à tous mais qui demande de suivre des étapes précises en utilisant les moyens  adaptés. Beaucoup de ces moyens sont gratuits . Par exemple, le site sur lequel vous êtes n’a rien couté, en terme de logiciel. Beaucoup sont mis au point par la communauté WordPress qui est très active et mis à la disposition de chacun. Pour les aider  de continuer à développer, vous pouvez apporter votre contribution financière à chaque développeur. Merci pour eux

 

du temps

 Du   temps :

Créer un site, si vous êtes seul, est très chronophage et demande une attention constante  ainsi qu’un travail de mise à jour permanent. Sans parler de la rédaction et de la construction  des articles .  Il existe une foultitude de logiciels pour vous aider à construire vos pages mais aucun ne pourra produire du texte à votre place. Il est donc préférable de créer un site en fonction du temps que vous avez à y consacrer. Wikipédia  a quelques millions de pages, ne tentez pas de les imiter si vous n’avez pas quelques amis pour vous aider ..

 

un ordinateur

 Un ordinateur et une connexion internet :

Pour créer et travailler sur un site, il n’est pas utile d’avoir le dernier PC sorti . Celui que j’utilise est vieille machine  en 32 bits avec un Windows  XP tout aussi vieux mais c’est simplement une affaire de compatibilité avec certains logiciels  comme Namo Web Editor qui est un éditeur web en WYSIWYG (Literalement: Voir ce que l’on fait. ) et sa suite Nano WebCanvas   qui  est un logiciel de dessin vectoriel simple et pratique à utiliser. WordPress est équipé de son propre éditeur mais personnellement je trouve qu’il n’est pas assez développé et peu pratique surtout si vous voulez directement travailler sur le code . Il y bien sur d’autres plugin que vous pouvez adjoindre à votre WordPress. Après ce ne sera qu’une affaire de préférences personnelles.

Une bonne carte graphique est préférable surtout si vous travaillez sur des images  ainsi qu’un second écran qui évitera les changement de page permanents et fastidieux  pour vérifier le fruit de votre travail ou pour aller glaner quelques infos sur le net sans avoir à fermer la page sur laquelle vous travaillez . Pour info on trouve des écrans d’occasion tout à fait corrects chez les soldeurs pour deux ou trois dizaines d’euros .

Il est aussi indispensable d’avoir une connexion ADSL de type 20 KB/s si vous ne voulez pas attendre un temps infini à chaque chargement de page…

un nom de domaine

Un nom de domaine :

Le nom de domaine est le véritable point de départ de la construction de votre site . Il doit être en rapport avec l’idée que vous voulez développer

Le nom de domaine est le nom  d’un site Internet, son identité et son adresse. C’est ce qui permet aux utilisateurs de se souvenir plus facilement de l’adresse d’un site et d’y accéder avec simplicité.

Il est important de bien le choisir et de faire en sorte qu’il soit le plus éloigné possible d’un autre nom de domaine traitant du même  thème. Le nom de domaine peut etre le nom de l’organisation, de la société si c’est un site vitrine pour une entreprise, un  artisan ou une association. Il peut aussi etre la représentation de l’idée que vous voulez développer par éxemple : les-services-a-la-personne-nancy ou apprendre-la-pate-a-modeler. Méthode que je trouve plus efficace pour les moteurs de recherche.  Mais vous pouvez aussi avoir plusieurs nom de domaine pour un même site en faisant des redirection vers celui ci.

Important: Au moment de l’enregistrement de votre nom de domaine il est impératif de vérifier l’orthographe et l’intitulé du nom de domaine choisi , une fois enregistré , il ne sera plus possible de changer !

L’adresse IP est l’adresse d’un serveur ou de n’importe quelle connexion internet un peu comme le numéro pour les téléphones  . Le nom de domaine qui vous choisirez pointera vers cette adresse IP .

La correspondance entre le nom de domaine et l’adresse IP est assurée par le DNS (Système de Noms de domaines). Quand vous faites une requête sur un moteur de recherche , le moteur va associer la formule proposée à l’adresse IP correspondant le plus à cette formule.

Il peut être constitué d’une suite de caractères (de A à Z et de 0 à 9) et d’un tiret.

Il existe de nombreuses extension de nom de domaine , les fameux .com, .fr, .info, .net ect . Un  même nom de domaine peut exister pour chaque extension par éxemple: mon-domaine.com , mon domaine.fr…etc   mais jamais plusieurs fois  le même nom de domaine pour la même extension. C’est le principe du :Premier arrivé,  premier servi.  Votre nom de domaine sera donc unique mais il ne sera pas perpétuel , chaque année il ne faut pas oublier de renouveler l’abonnement … Chez de nombreux hébergeurs il est possible d’enregistrer son nom de domaine pour plusieurs années  , trois , dix ans.

un hebergeur

 Un hébergeur  :

Pour créer et diffuser  un site internet vous avez deux solutions possibles :  Transformer votre PC en serveur web ou passer par un hébergeur qui ” logera”  votre site sur un de ses serveurs (Un serveur n’est en fait qu’un disque dur comme celui qui est installé dans votre PC , privilégier la dernière génération de disque dur de type SSD si vous avez la possibilité de choisir , ils sont plus rapides et plus fluides ). La première méthode est complétement déconseillée pour un débutant  , la seconde infiniment plus rapide et plus sécurisée mais, bien sur , payante .Tous les hébergeurs ayant pignon sur rue proposent des formules sensiblement identiques

Suivant le projet que vous voulez développer vous avez la possibilité de louer un serveur pour vous uniquement ou de louer une partie de serveur hébergeant d’autre site c’est que l’on appelle un “hébergement mutualisé”. Le premier choix sera plutôt réservé aux sites très importants qui verront une forte affluence . Pour un projet personnelle de moindre envergure , un hébergement mutualisé est tout à fait suffisant.Il sera toujours possible de changer si un jour votre site accueil des dizaines de millier de visiteurs chaque jour. Pour l”exemple ce site est installé chez  1and1 qui  offre de bonnes possibilités  et qui ne pose aucun problème en termes de fonctionnement. Il faut simplement faire attention aux offres de prix qui peuvent changer d’une année sur l’autre . Ne pas hésiter à les contacter pour “négocier” avant de renouveler votre abonnement. Autrement il est toujours possible de transférer son nom de domaine vers un autre hébergeur.

Mais bien sur il en existe de nombreux autres comme :NUXIT – OVH LWS – HOSTPAPA – AMENONLINE  et bien d’autres. La différence se fera essentiellement sur les options proposées comme la possibilité d’installer un CMS (WordPress est un CMS) ou une boutique directement sans avoir à le faire soit même par FTP ( Vous chargez  le logiciel choisi depuis votre PC)  ou un éditeur Web ou des options de sécurité comme un anti virus intégré. mais bien sur le plus important est la capacité , la place dont vous disposez , de votre hébergement , le nombre de visiteurs limité ou pas. Il est neccéssaire de prendre un peu de temps pour comparer toutes les offres que vous trouverez sur le marché. Évitez peut être les offres trop “exotiques “et trop éloignées de la zone que vous voulez atteindre en raison des temps de chargement qui risquent de s’allonger , ce qui est le meilleur moyen de faire fuir vos visiteurs …

 

un CMS

Un CMS:

Il existe de nombreux CMS ( content management system ou  système de gestion de contenu )  comme WORDPRESS  –  DRUPAL – JOOMLADOTCLEAR  –  OPENCMS –  SPIP – CMS made simple –  SILVERSTRIP  –  PIMCORE  – CONTAO  et bien d’autres  plus ou moins connus  et plus ou moins efficaces et pratiques. Il ne faut pas oublier GUPPY  que j’ai utilisé longtemps et qui présente la particularité de ne pas utiliser de base de données externe. Ce qui est très pratique pour les débutants et les sites simples qui n’ont pas des millions de pages…

Chaque CMS possède une  logique qui lui est propre avec de nombreuses  options parfois compliquées à utiliser , sans oublier le nombre plus ou  moins important  de Plugins (Un plugin est un outil composé d’un ensemble de fichiers informatiques, et qui permet d’installer des nouvelles fonctionnalités en marge d’un logiciel auquel il est rattaché. On parlera parfois de module d’extension ou de plugiciel pour le désigner.) que vous pourrez installer en fonction de vos besoins.

Il est donc préférable d’utiliser toujours le même CMS  si vous souhaitez développer plusieurs sites. Ce qui évite de perdre des heures à rechercher, à apprendre et à assimiler les différentes fonctionnalités des uns et des autres qui sont parfois compliqués à prendre en main. WORDPRESS représente à lui seul 30 % des sites installés dans le monde ce qui doit faire plus de 300 millions de sites fonctionnant avec cet outil. Ce n’est pas pour rien , il offre une multitude de fonctionnalités  couvrants pratiquement tous ce dont vous pourriez avoir besoin.

Le succès appelant le succès une importante communauté de développeurs  travaille en permanence pour offrir de nouvelles fonctionnalités.. Fonctionnalités qui  offrent une souplesse de fonctionnement  que peu d’autres CMS peuvent offrir. Mais la contrepartie de cette profusion de thèmes et de plugins  est que certains se servent de ces outils  pour implanter virus et autres malwares.  Il est préférable d’utiliser des logiciels  connus et installés sur de nombreux sites avec des retours utilisateurs importants afin de  minimiser les risques encourus.

WordPress est un système de gestion de contenu gratuit, libre et open-source.

Ce logiciel, distribué par l’entreprise américaine Automattic, est écrit en PHP repose sur une base de données MySQL  .

Première version : 26 mai 2003
Dernière version : 4.9.4 (6 février 2018),

La communauté française de WordPress  est à cet endroit ou vous trouverez conseils, blog et téléchargements.

 

Des outils

Des outils

Il y a trois façons différentes pour installer votre CMS préféré.

    • Vous souhaitez créer et développer votre site sur votre ordinateur avant de le mettre en ligne pour cela vous devez installer WEBSERVER . Il existe de nombreux tutos pour vous aidez . Vous téléchargez Webserver et vous l’installez en suivant la procédure normale. D’un autre coté vous téléchargez la dernière version de WordPress (WordPress 4.9.5) que vous décompressez dans le répertoire  Program Files/EasyPHP-DevServer-14.1VC9/data/localweb  ceci fait vous faites un clic droit sur l’icône  EasyPHP  en bas à droite puis sur Web local ou vous retrouverez la version de WordPress que vous avez installée, il suffit de cliquer sur le lien qui apparait pour lancer l’installation de votre CMS. La difficulté viendra au moment du transférer site et de la base de donnée vers un hébergement …
    • Votre hébergeur vous propose une installation automatique, ce qui est, à mon avis la meilleure façon de procéder . Cette méthode offre plus de stabilité . Vous n’avez pas non plus besoin de vous occuper de l’installation de la base de donnée. Deux liens vous seront prosés à la fin de l’installation: Un pour accéder à votre site et un second pour accéder à l’administration grâce aux  identifiants que vous aurez préalablement renseignés.
      • La troisième méthode consiste à  « Uploader » (transférer par FTP [protocole de transfert de fichier] )  votre CMS WordPress que vous aurez préalablement téléchargé et décompressé  sur votre PC . Pour ce faire il faut installer un logiciel  de transfert de données de type Filezilla qui est complètement gratuit. Une fois ce logiciel installé vous devez récupérer les identifiants de connexion   sur le compte que vous avez chez votre hébergeur à la rubrique  FTP.  Identifiants qui sont au nombre de quatre : -1 l’adresse du serveur  -2  l’identifiant de votre site -3  Le mot de passe  -4 Le port  qui est  21 en général. Une fois Filezilla ouvert vous télé-versez  WordPress dans le  répertoire WWW. En attendant la fin du chargement vous devez créer une base de données dans la rubrique « Base de données MySQL «  chez  votre hébergeur. Bien noter les identifiants de connexion  que vous aurez indiqués pour la création de la base. Ils serviront au moment de l’installation  de votre WordPress.
      • Toutes  ces opérations terminées il ne vous reste plus qu’a entrer l’adresse compléte de votre site  http(ou https)://www.mon-domaine.com ce qui lancera automatiquement l’installation . Bien noter les identifiants que vous indiquerez . A la fin de cette installation , il ne vous reste plus qu’a suivre la procédure d’installation  qui vous mènera vers votre site et vers l’administration.  Vous venez de terminer la première phase de création de votre site .

Construire-son-site-avec-wordpress   suite:

 

 


                   J-O DE PARIS 2024

calendrier sportif 2018




Toutes les infos sur J-O DE Paris qui se tiendront en 2024